art.icle

À LA POURSUITE
D'UN ÉQUILIBRE SONORE

par Horla Music
2 juin, 2020
Samedi passé, nous avons lancé le Musée en Ligne ConnectArt, par le biais duquel vous avez pu découvrir des oeuvres d’artistes talentueux tout en vous laissant ambiancer par une musique vivifiante permettant d’unifier le caractère immersif de cette expérience. Ce qu’il faut savoir, c’est que derrière les platines de Pasderoche se cache nul autre que Horla music, jeune producteur de musique électronique montréalais. Âgé de 21 ans, Le Horla n’est qu’au début de sa carrière qu’on lui souhaite à la hauteur de son talent et cette semaine, il nous permet d’entrer dans son univers de manière un peu plus personnelle.

Mes débuts en création sonore sont advenus au moment où je trouvais cela bien dur de m’exprimer. À quoi bon de crier sans jamais se faire entendre? Je me suis dit que j’allais faire autrement. Le médium de la musique est pour moi la meilleure façon de rentrer en contact avec vous.

J’utilise les sons qui représentent au mieux les endroits de la nature québécoise que j’ai eu la chance de visiter depuis mes débuts en production. C’est comme ça que j’ai voulu aborder la crise climatique. Exprimer mon désarroi face aux enjeux actuels en vous documentant le mieux possible la richesse sonore de la nature d’ici. 

L’écologie sonore est un phénomène qui devrait être plus observé. L’écologie sonore est l'étude de la relation entre les organismes vivants et leur environnement sonore. Les humains ont pris le dessus. Le climat se réchauffe, les océans débordent et les décibels augmentent. Nous nous devons de prendre le temps d’écouter ce qui nous entoure pour mieux comprendre notre planète terre.

----
Vous pouvez retrouver Horla music sur Instagram et Facebook et vous plonger davantage dans ses sonorités sur Spotify ainsi que Soundcloud.

© 2020 Musée Nomade ConnectArt